Rechercher sur le Site

Le ministre utilise le suicide de Christine Renon
Publié le 30 octobre 2019 | SNUDI-FO 70

Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !L’ensemble de la profession exprime ce 3 octobre son émotion suite au suicide de Christine Renon, mais aussi sa colère et son indignation. Comme l’explique notre collègue, c’est la dégradation des conditions de travail découlant de l’avalanche de contre-réformes, qui l’a conduit à ce geste désespéré. Il fait suite à celui de de notre collègue Jean Willot et de plusieurs autres collègues qui n’en peuvent plus. A l’image de ce qui a pu se produire à France-Télécom, ce suicide est la conséquence directe des contre-réformes ministérielles. Dans son courrier, elle dénonce l’avalanche de tâches ne relevant pas des missions des directeurs (définies dans le décret de 1989), les quotités de décharge de direction insuffisantes, les problèmes liés à la relation avec le périscolaire, mais aussi les APC inutiles et épuisants, ainsi que la semaine de 4,5 jours à Pantin.

cale




Documents Liés
PDF - 511.7 ko
Adhésion SNUDI-FO 70

Secrétaire départemental : Michaël PIERRET
Téléphone 07 86 05 08 08

Trésorière : Annick MARCHAND
Téléphone 06 50 11 32 04

snudifo70@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 70
Pôle Educatif

Rue Pierre Billecard
70500 CORRE


Budget 2020 : toujours plus loin dans l’austérité

Le budget de l’Éducation nationale a été adopté à l’Assemblée nationale le 30 octobre. Il s’inscrit dans la continuité des réformes qui aboutissent à des suppressions de postes.
Le ministre, qui se vante de son bilan, se garde bien de communiquer sur les chiffres.


SPIP 3.2.3 [24211] habillé par le Snudi Fo